Déchets verts : stop au brûlage !

L’entretien du jardin pour un particulier génère des déchets verts que l’on estime en moyenne en France à 160 kilos par personne et par an. Pour s’en débarrasser, 9 % des foyers les brûlent, ce qui représente près d’un million de tonnes de déchets verts brûlés à l’air libre. Cette combustion est peu performante et pollue d’autant plus que les végétaux sont humides (source : ADEME).

Le brûlage à l’air libre des déchets verts : c’est interdit !

Interdiction > article 84 du “règlement sanitaire départemental”

Au-delà des possibles troubles du voisinage généré par les odeurs et les fumées et des risques d’incendie, le brûlage à l’air libre des déchets verts a un impact certain sur la santé et contribue de façon significative à la dégradation de la qualité de l’air, pouvant même être à l’origine de pics de pollution.

Brûler vos déchets verts vous expose à une contravention de 450 euros.

Des alternatives pour transformer ses déchets verts en ressources

Le compostage

Tontes de pelouse et feuillages peuvent être mélangés avec vos restes de repas et épluchures de légumes…pour se transformer en amendement de qualité pour vos plantes.

Pensez à choisir votre composteur (bois, plastique) ou lombricomposteur au tarif réduit de 10€. Plus d’informations et préréservation dans la page “Compostage”.

Le broyage et le paillage

Petits et gros branchages broyés constituent un excellent paillis pour le jardin et le potager. Le paillage conserve l’humidité des sols et évite la pousse des mauvaises herbes.

Le dépôt en déchèterie

Déposés en déchèterie, les déchets verts seront valorisés.

Rendez-vous dans l’une des trois déchèteries du territoire :

  • Déchèterie de Challans – Rue des Artisans/Route de Nantes
  • Déchèterie de Beauvoir-sur-Mer – ZA de la Taillée/Route de Nantes
  • Déchèterie de Bouin – Boulevard de la Reynerie
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×