Plan de relance de l’apprentissage : ce qu’il faut retenir

Pour encourager et inciter les entreprises à continuer à recruter des jeunes en apprentissage, malgré le contexte économique actuel difficile, un plan de relance de l’apprentissage est lancé pour 2020.

Attribution d’une aide de 5 000 € à 8 000 €

Principale mesure pour soutenir les entreprises à recruter des apprentis : l’attribution d’une aide à l’embauche des apprentis, du CAP à la licence professionnelle. Cette aide financière sera de 5 000 € par apprenti mineur et 8 000 € par apprenti majeur.

Ouverte de juillet 2020 à février 2021, cette aide est destinée à toutes les entreprises, sans distinction de taille.

Cette aide devrait soulager les entreprises qui s’engagent dans la formation, de sorte à ce que l’embauche d’apprentis représente un “coût quasi nul pour la première année” : 0 € pour les moins de 21 ans, et jusqu’à 175 €/mois pour les plus de 21 ans, selon les estimations du ministère du Travail.

Prolongation de 6 mois pour trouver un apprenti

D’ordinaire d’une durée maximum de 3 mois, ce délai passe à 6 mois pour 2020. Les apprentis pourront ainsi rester jusqu’à 6 mois en formation en CFA avant de rejoindre un employeur.

>Plus d’infos sur le site du Ministère du Travail

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×