La Garnache

Ancien fief des seigneurs du même nom, La Garnache profite du calme offert par le bocage vendéen. Elle bénéficie d’une riche histoire et d’une vie locale dynamique.

Services et commerces

À 45 km de Nantes et autant de La Roche-sur-Yon, à 5 minutes de Challans, La Garnache étend ses 6000 ha dans un paysage de bas bocage, en bordure du Marais Breton Vendéen.

Population : 5 053 Garnachois

La ville a pris son essor à la fin du XXème siècle. Aujourd’hui, les emplois de service permettent de continuer cette évolution.

La proximité immédiate de Challans et ses services (collèges et lycées, hôpital, commerce …) est un atout fort pour la commune, qui porte actuellement des projets de lotissements communaux.

L’offre commerciale y est étoffée, avec :

  • Tous les jeudis matin, un petit marché alimentaire, place de la Mairie,
  • Tout pour l’alimentation,
  • Les services: banques, assurances…,
  • Les services à la personne dont un opticien.

Les deux écoles de la commune regroupent 570 élèves, en 22 classes.

Animations sportives et culturelles

La jeunesse de la population favorise le dynamisme associatif.

Plus de 60 associations animent sportivement et culturellement la commune et permettent d’offrir maintes animations tous les weekends.

La collectivité organise également des conférences et des concerts, ainsi que la fête communale des Garnapiades et les Soirées théâtre au château (3ème semaine de juillet).

Le Parc de loisirs de l’Equaizière s’étend sur 15 ha et propose notamment un skate-park, un terrain de BMX, un étang pour la pêche. Une dizaine de sentiers pédestres sillonnent la commune.

Une riche histoire

La Garnache est une ancienne ville fortifiée qui s’est construite autour d’un château dont les origines remontent au XIe siècle. Cette place-forte sera victime des guerres de religion entre Protestants et Catholiques. Louis XIII ordonna le démantèlement du château en 1622. Il reste aujourd’hui 2 demi-tours sur les 6 originelles.

Le château, propriété privée, qui abrite le musée Passé et Traditions, est ouvert au public les après-midis de fin juin à mi-septembre, et pendant les Journées du patrimoine.

La chapelle Notre-Dame de la Victoire, reconstruite en 1711, est ouverte tous les jours aux visiteurs. On peut y admirer les vitraux de Lardeur.

Enfin, le chevalier Charrette, grand acteur de la guerre de Vendée est parti du manoir de Fonteclose à La Ganarche, le 10 mars 1793 à la tête d’une troupe de paysans.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×